« Pour cette trente-cinquième édition, le triathlon de Nouâtre a fait le plein. Plus ancien triathlon de France, avec celui d’Embrun (Hautes-Alpes), il a enregistré un nombre record de participants cette année. Le matin, pour l’épreuve S, 365 individuels et 50 équipes en relais ont pris le départ à Marcilly. L’après-midi, sur la distance M, ils étaient 420 à s’élancer dans la Vienne.
Cela fait près de mille concurrents, applaudis par un public nombreux venu le matin ou l’après-midi en bord de Vienne, sur la place de Nouâtre ou le long de la fameuse côte du lavoir à Marcilly. Le triathlon, ce sont des sportifs venus parfois de loin, avec cette année la présence d’Edith Dassé, championne handisport, qui a participé à l’épreuve M.

C’est également plusieurs stands de produits destinés aux sportifs, avec pour la première fois une jeune entreprise locale, So chèvre, qui proposait des « box running nature » en association avec la société Day Running.

Mais le triathlon, c’est aussi la première grande fête populaire du début de l’été dans le Sainte-Maurien, avec la remise des trophées, le bal sous la halle des chaumes, le traditionnel coq au vin du dîner et, dans la nuit, les feux d’artifice de la Saint-Jean.
Le succès est dû à une organisation qui a fait ses preuves et qui s’appuie sur le travail de nombreux bénévoles venus de Nouâtre et des villages environnants, dont Marcilly-sur-Vienne, Maillé, Rilly-sur-Vienne, Pouzay, Parçay-sur-Vienne. Certains sont signaleurs pour réguler la circulation le long du parcours, d’autres montent les stands et accueillent les sportifs ou s’activent lors de la soirée. Tous participent à cette fête qui est un événement incontournable de la région. »

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/nouatre/le-triathlon-un-succes-qui-ne-se-dement-pas

Laisser un commentaire